Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une icône à Paris

medium_d7b8fe6d36275888cd5d37b483a07eab.jpg


(Noël au balcon, suite)
Lancés sur la scène de l’opéra au cours de sa première saison à Paris :

dix billets de cent francs roulés sous un élastique;
un paquet de thé russe;
un manifeste du Front de libération nationale algérien protestant contre le couvre-feu imposé aux musulmans après une série d’attentats à la voiture piégée à Paris;
des jonquilles volées au jardin du Louvre;
des lis blancs, lestés pour atterrir exactement sur scène, avec des centimes collés à la tige;
tant d’autres fleurs qu’un machiniste, Henri Long, balayant les pétales après une représentation, eut l’idée de les faire sécher et de les vendre, les soirs suivants, aux admirateurs amassés à l’entrée des artistes;
un manteau de vison qui fendit l’air, le douzième soir, en survolant les spectateurs des premiers rangs, qui pensèrent un instant qu’un animal vivant planait au-dessus de leurs têtes;
dix-huit culottes de femmes – phénomène jusque-là inconnu dans cette salle -, la plupart discrètement serrée dans un ruban, mais deux au moins avaient été retirées précipitamment, et il en ramassa une, le dernier rideau baissé, pour la renifler avec panache sous l’œil ravi des machinistes;
un portrait du cosmonaute Youri Gagarine, avec cette légende au bas, écrite à la main : « Plus haut, Rudi, plus haut ! »
une série de bombes en papier, garnies de poivre;
une pièce de monnaie de valeur, datant d’avant la Révolution, emballée par un émigré dans un mot expliquant que, si Rudi gardait la tête froide, il deviendrait aussi bon que Nijinski, sinon meilleur;
des dizaines de photos érotiques, avec le nom et le numéro de téléphone de chaque femme griffonnés au dos;
des billets affirmant « Vous êtes un traître de la Révolution »;
du verre brisé jeté par des militants communistes, interrompant le spectacle d’une vingtaine de minutes, le temps de balayer la scène, et suscitant une telle fureur que la branche parisienne du parti dut se réunir d’urgence, vu la mauvaise publicité qu’on venait de lui faire;
des menaces de mort;
des clés de chambre d’hôtel;
des lettres d’amour;
et, le quinzième soir, une unique rose à longue tige, plaquée or;
Paris 1961. Colum McCann in "Danseur" (Belfond)
Document photo : Fondation Rudolf Noureev

Les commentaires sont fermés.