Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La falaise à pic de l'assistance

R6322543.JPG
Photo Shutterlag

Ils parlent d'écritures de romans autour de la table.
La petite féline écoute,
au doigt et à l'oeil.
Une voix commente: Moi de même mon cher...!
Une autre voix insiste : Il est facile de voir que ce qui en nous aiguise la douleur et la volupté,
c'est la pointe de notre esprit.
Un homme entre dans la pièce et cite encore Flannery O'Connor:
Nul n'est mal longtemps qu'à sa faute.
Silence académique.
Dehors, la pluie redouble d'intensité.
Couvre le battement de cils de la chienne qui trône sous la chaise de son maître.
Le narrateur commença à faire danser ses lèvres.
Songea à l'initiation au savoir secret d'une communauté,
reflet de sa manière de comprendre les lois de la création.
Soudain, la première voix repris son cours tranquille : Les rites d'initiation,
aux étapes cruciales de la naissance, de la puberté, du mariage et de la mort,
entraînent pour le néophyte
un approfondissement de sa vision interne et l'acquisition de la conscience.
Puis l'atmosphère resta en suspens.
Le silence n'était troué que de faibles rires étouffés.
Le narrateur se moucha.
Au loin, une mouche vola.
Personne ne l'entendit.
Et chacun scruta le regard de l'autre.

Commentaires

  • Petit salopard! Je constate que tu ne répondras pas à nos demandes de pretty pony express. Et bien soit. Dommage, dommage comme disait miss balai brosse. Quoiqu'il en soit, ton dialogue de carmélites germanopratines ne manque pas de sel. J'adore ce genre d'élévation momentanée de la pensée conviviale qui bouffe de la création littéraire entre la poire et le fromage.
    ________________________________________________________________________________

  • Excellent ce texte, ça me rappelle une nouvelle de Daniel Boulanger, ça devait être dans un recueil intitulé (ça ne s'invente pas) "Table d'Hôtes", assistance à pic où le temps ne passe pas, "Il tourne plutôt. C’est une boule. C’est le globe des voyantes où tout est inscrit. C’est le silence qui se love et se mord la queue ". J’aime beaucoup le regard du chaton sur la photo.

Les commentaires sont fermés.