Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie caillouteuse

Polder 140 couv.jpg
Polder 140 avis de parution 2.jpg

Commentaires

  • ----------------------------------------------------
    Incroyable! no comment on this page ?
    – hou hou hou
    – si j'ai quoi?
    – affirmatif!
    – no comment! (Mister G.)
    c'est bien la première fois que j'arrive sur ton blog et qu'il n'y a pas déjà 20 plumes alambiquées pour te couvrir d'éloges mon BT chéri.
    en fait on lit mal, ça fait petit pour mes vieux yeux…
    mais j'ai confiance dans ton jugement, ce doit être très intéressant. le titre est déjà toute une mise en appétit!
    ----------------------------------------------------

  • __________________________________________________
    Vu plein de petites éditeurs de poésie contemporaine au Salon de Montreuil. L'heure bleue (mais il va cesser son activité), Soc et Foc... Et j'ai acheté "Les démons caca". J'en parlerai sur mon blog.
    Sinon, côté perso : pas de Dijon en vue avant ohhhhh... looooongtemps... parce que la Nièvre, j'en vois le bout. Le 22 décembre, je mets les voiles, chat dans le sac et bouquins dans les cartons, retour à Paris. Ouf.
    __________________________________________________

  • __________________________________________________
    BT, il faudra que tu m'en dises plus, mais en attendant moi je dis vive la poésie :)
    __________________________________________________

  • _________________________________________________

    c'est superbe ce qu'elle écrit ...
    _________________________________________________

  • ________________________________________________

    J'aimerais bien venir te voir un de ces 4
    t'es loin dit ?
    ________________________________________________

  • ________________________________________________
    Elle chercha des yeux un truc dans sa mémoire et finit par lâcher :
    "On dirait du Yves Bonnefoy !" (Inconnue, Mai 1988)

    Grâce à vous 2, je viens de comprendre de quel tiroir cela sortait. ( Commode, Novembre 2008. )
    __________________________________________________

  • ________________________________________________
    J'ai brisé des pierres de marbre
    Pour tailler dans leurs cheveux des femmes
    Des femmes à la peau blanche d'écume...
    ________________________________________________

  • _________________________________________________
    Le titre est une quasi référence au code des bonnes manières
    lequel recoupe celui de certains sages (un mot banni, on "aime la sagesse", mais ont ne parle pas des sages)
    Terminer le repas avec encore une petite envie de manger

    Je crois que c'est ainsi que j'aimerai partir.

    (PS :Ton butinage donne un miel de qualité)
    __________________________________________________

  • _________________________________________________________________________________
    Raphaële est une dame qui vit à Grenoble et qui a inventé des mercredis gastronomiques qui se déroulent chez elle et son coloc québecois. Il y a aussi son compagnon et toutes ses amies de plume. J'y suis allé chez elle et je n'en suis pas revenu. ;)
    Que de fines personnes, gueules, qui ont du nerf, comme elle, et qui ne font pas dans le bout de gras. C'est une amie très chère, donc, vous l'aurez comprite. Tu vois Lilie? Et si vous souhaitez la connaître davantage, il vous suffit de cliquer sur son prénom dans la colonne de gauche (juste au dessus de shutterlag) et ainsi vous comprendrez pourquoi il est urgent de la lire et d'acheter son recueil. Raphaële, c'est quelqu'un, un bout de femme en acier trempé dans l'encre de ses yeux ;) (Merci Francis ;p)
    Un cabri que je vous déconseille de suivre sur les pentes du Vercors.
    Bisous à toutes z'et à tous.Et merci pour elle. (trop timide pour se pointer par ici)

    Spécial dédicace à Luc (Le bateleur) qui est un sacré apiculturateur. Et qui fabrique de la bonne gnôle avec son alambic numérique...

    Chloë, tu me tiens au courant, hein.

    _______________________________________________________________________________

Les commentaires sont fermés.