Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"No chairs disparues"

INVIT7.jpg
Exposition “NO CHAIRS DISPARUES”
C’est avec plaisir que je vous attends ce week end


Code 8A256 ( mais à priori, il ne fonctionne pas)


Metro :  Menilmontant
Bus   :  96 arrêt julien Lacroix

A bientôt


Phédia Mazuc.

www.phe-no.blogspot.com

 

2780176195_dca2dc3418_b.jpg
J'apprécie beaucoup les silences, les absences de Phédia Mazuc, artiste peintre, photographe de compositions mélancoliques à la sinueuse architecture toujours inscrites dans la validité des signes pluriels sans cesse attaqués par la rouille du temps universel.
Phédia, reine de Ménilmuche, fonde son travail, comme disait Borges, sur la croyance qu'une image une fois forgée constitue un bien public.
Autant d'images fluctuantes, d'expressions floutées, indéterminées dont on sent le souffle derrière un voile insistant au delà de l'horizon du "dicible".
Son langage visuel se montre intransitif et satisfait de l'être, d'être, tout simplement. Souvent, il réclame un complément d'objet. C'est alors qu'elle devient brocanteuse de la représentation. Un langage que Phédia parvient à saisir mais qui lui échappe, toujours.
Ses créations disent la vie.
Parisiennes, parisiens, courez-y vite à son atelier! Le bonheur s'est glissé sous son paillasson d'une manière illicite.

Commentaires

  • __________________________________________________

    www.phe-no.blogspot.com

    http://www.flickr.com/photos/undeplus/

    __________________________________________________

  • __________________________________________________

    wow! je n'avais pas vu ... merci beaucoup m'ssieu touchée je suis ....( au dessus c'est pas moi par contre) je suis prête, je vous attends ...

    __________________________________________________

  • __________________________________________________

    Dommage, je n'ai plus une place à ces dates, j'aime beaucoup l'esquisse de cet univers que je découvre ici.

    __________________________________________________

  • __________________________________________________

    clap clap clap !!

    __________________________________________________

  • ________________________________________________________________________________
    Au dessus, (les liens) c'était aussi moi Phédia ;)

    Je ne peux "monter" à Paris ce week end, et je le regrette beaucoup...des obligations, enfin bref! je t'embrasse toi et l'ingénieur du son. ;) Régalez-vous!

    Bougrenette, il faudra trouver une date un autre jour. Sa porte est toujours ouverte. Et le bistrot d'en bas, au coin du bout de la place, est très z'accueillant, comme la dame.

    ________________________________________________________________________________

  • J'aime ... la trace de l'absence dans la présence.
    La présence absente...
    Je ne connais pas cet artiste mais j'ai immédiatement pensé à "La chambre claire" de Barthes.

  • _________________________________________________________________________________

    Tout ce qui fait trace m'enchante. Faire référence à Barthes lui fera certainement très plaisir. J'espère que ça va très bien pour toi, Lydia.

    _________________________________________________________________________________

Les commentaires sont fermés.