Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sentinelle chargée de démêler l'échevau

SNV80005.JPG
Lune, chatte à demi-sauvage, écoute depuis son perchoir le chant du rossignol, le vent, les battements de coeur du monde.
Là, se sont des millions de litres de pétrole oubliés par la marée des profits glanés par la vague libérale. Ailleurs, ce sont des chinois qui se suicident dans l'usine qui fabrique des iphones.
En rangs dispersés, les utilisateurs de Face book s'interrogent gravement : Sommes-nous devenus addicts à une communication schizoïdale ?

Nous sommes entrés dans l’ère interactive  et sidérale  de l’ennui. À ce syndrome  identitaire correspond une folie spécifique. À l’individu « libre », au sujet  divisé  correspond  la folie  verticale de jadis, la folie psychique, la  folie transcendante   du schizophrène, celle  de l’aliénation, de  la transparence   inexorable  de  l’altérité. À l’individu  identitaire, à  ce clone  virtuel, correspond une folie horizontale, notre délire spécifique  et celui de toute  notre culture,  celui de la confusion génétique,  du brouillage  des  codes et des réseaux,  des  anomalies  biologiques  et  moléculaires, de l’autisme.

Plus de délire  d’altération, d’expropriation de soi, mais un délire d’appropriation de soi – toutes les variantes  monstrueuses  de l’identité – celle du non schizophrène  mais de l’isophrène sans ombre, sans autre transcendance, sans  image – celle de l’isomorphe mental,  de l’autiste qui a comme  dévoré son double  et  absorbé  son frère jumeau (forme autistique  à deux).

Folie identitaire, ipsomaniaque,   isophrènique. Nos  monstres  sont tous des autistes maniaques. Sortis d’une combinaison  chimérique,   privés  d’altérité héréditaire,   ils n’ont d’autre destin que de rechercher  désespérément  une  altérité  en éliminant ,  un à un,  tous les Autres.

Jean Baudrillard  in L’illusion de la fin ou la grève  des événements.


Est-il raisonnable d'avoir tort seul ou regroupés virtuellement ? Facebook n'est-il pas devenu le café global mondial, celui qui rassemble toutes les blagues de comptoir ? Qu'en pense notre coach adoré, Raymond Domenech, nouveau pervers narcissique des temps modernes ?

Et ma mère dans tout ça ? Se souvient-elle du prénom d'Alzheimer ? (Aloïs)


Commentaires

  • __________________________________________________

    Un chat mi-"OWL".
    HIBOU-de les humains! Comme ce félin, nous, les fêlés, on n'est pas sorti du bois.

    __________________________________________________

  • ________________________________________________

    Nous sommes addict à l'ennui que Facebook nous/me procure...

    11H30, je m'ennuie. Ma main machinalement me pousse à cliquer sur le site qui regroupe le plus de gens qui s'ennuient comme moi... à l'orée de tout ça nous attendent des publicitaires affamés de chaires fragiles et consentantes. Ils savent tout de nous. Comment leur reprocher, nous leur avons donné tout cru ce qu'ils attendaient : Allez-y prenez mon numéro de sécurité sociale, j'en ferai un groupe !!! : ) !

    Et tu sais quoi ! Ben si je n'avais pas été sur facebook, je ne l'aurais vu que bien plus tard ton texte : )

    Sur ce, je souris au chat-Lune et pis hop je saute vers mon four voir si mon gâteau au pommes est cuit ; )

    ________________________________________________

  • __________________________________________________

    Son prénom est Hal.
    Comment Hal Hartley
    Comme Hal'shammer. Le marteau de Hal.

    __________________________________________________

  • __________________________________________________

    Je coche les cases , je rempli les fiches , je décore mon mur , je groupe mes "amis" , je pétitionne , partitionne et me positionne ... bof!
    ... Je vais cueillir des fraises.

    __________________________________________________

  • ________________________________________________

    Touches pas mon Domenech! Dernier des claudiquants, seul capable de nous rendre la défaite magnifique, seul contre les discours lénifiants, contre la victoire nauséabonde et les facebouqueries satisfaites. seul mais aimant.
    Je foote toujours, passé 50 piges, j'ai le plaisir du jeu. Si nous gagnons, vite ! un petit coup à boire pour oublier! Si nous perdons, vite un petit coup à boire pour oublier!
    Le plaisir n'est pas dans la dégustation de la défaite de l'autre ou dans l'auto-célébration, mais j'ai l'impression parfois de rester accroché aux ailes de mon moulin et les discours que j'entends parfois sur les inconstances de l'ami "Menech" (de facebook, bien sûr:) me conforte dans mon statut entre ciel et terre.
    ________________________________________________

  • ____________________________________________________________________________________

    Arrrrfff.... Mieux vaut ne pas se le mettre à dos Menech...
    Tous ces gens qui s'échinent à pied ça me fatigue mon bon. J'en ai entendu causer, paraîtrait que la France s'inclina devant les susdits venus du Levant par je ne sais quel moyen de transport. Pas bon signe... mais Borges disait que la défaite a une dignité que n'a pas la victoire.
    En voilà donc une qui devrait seoir incessamment à notre doux pays qui en aurait bien besoin ceci dit en passant. De dignité veux-je dire, la défaite étant une constante depuis, au moins, Alesia (pied par la Chine...)

    ___________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________

    Se mettre à dos Meneck
    j'adore !

    __________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________

    Avec ma gueule de Menech
    J'me mets à dos toute la planète (foot)


    Plus sérieusement, ce garçon fait le buzz quand même :
    "Je ne fais pas de polémique, je suis la polémique".

    __________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________

    Il a bon dos Menech. Rien qu'en l'observant sur son banc afficher son visage des jours sombres, j'ai un orgasme. C'est comme ça...ah...!!!

    __________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________

    Avec une équipe qui représente l'Afrique et le 9 (4)3, un bébé extrait d'une improbable éprouvette (Ribéry), la France va vite se retrouver au fond d'la piscine en pull bleu marine...

    __________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________

    Rien que de lire ici le nom de pull Marine, mon sang, français de souche, se glace. Mais que fait la boulice ?

    __________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________
    Idem. Mon zan n'a fait qu'un tour.

    __________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________________________________________

    Après la débâcle, Quasimodo Menech et sa femme partiront-ils en dune de miel ? Je prédis une longue traversée du désert au retour d'Afrique du Sud.

    Que de rires provoqués par cette accumulation de commentaires dominicaux.

    __________________________________________________________________________________

  • ____________________________________________________________________________________

    Ces Chinois-là auront réussi à transporter les masses là-bas rieuses...

    ___________________________________________________________________________________

  • __________________________________________________

    Je vois, mon ami Fox, que le repos te sied !

    __________________________________________________

  • ___________________________________________________________________________________

    C'est le repos zen...

    ___________________________________________________________________________________

  • Tant de commentaires et sur des thèmes aussi variés. Merci la foule. Quelle belle verve !

    Merci à Frankj pour son application à rester dans le cadre ;)

    Bienvenue à Claire fo qui miaule en québecois ;p

    Merci à Mélie pour sa cerise sur le gâteux ;p

    Merci à Ema pour avoir dénoncé l'auteur (me fait penser à Alhzeimer cet hal'shammer)

    Merci à Pascal de se distinguer avec le looser payé rubis sur l'ongle Dom Patillo le Menech.

    Merci à Fox pour son français impeccableu !

    Merci à Isolde qui a beaucoup jeux de moté ce matin (C'est elle la série Ringer, Marine, Sainte- Mère l'réglisse et tutti chianti)

    Merci à Margot de se prêter au jeu.

    Merci aux deux compères d'Argenteuil.

    Merci à ma mère sans qui...

    Douceurs sur vous.

  • ________________________________________________

    Facebook, le nouveau grand méchant loup tant plébiscité même parmi les intellectuels, le new Big Brother à qui on confie sans espoir de retour en arrière, sans pudeur ses petits secrets … Autour de moi, on pose la question « Tu es sur Facebook » et moi, rétro, au plus, on me pose la question, au plus je recule, je dois être dotée d’un sacré sens de la contradiction.
    Je n’aime les étalages, quels qu’ils soient et je n’accorde pas mon amitié à n’importe qui, sous prétexte qu’il m’a un jour adressé la parole ou connaît l’ami du frère du cousin de la belle-sœur du père du voisin …
    J’avoue que je suis un peu perdue par Baudrillard, se serait-il facebooker dans l’au-delà ?
    (Peut-être mon intelligence est-elle déjà empêtrée dans les couloirs extensibles de l'Alzheimercity ?)

    ________________________________________________

  • __________________________________________________

    Petite question pratique : le photographe était-il aussi dans un arbre ? (n'y aurait-il pas un chat qui aurait pris en même temps, la photo du photographe ?) Elle est jolie, cette photo, et à l'arrière-plan, il y a même un serpent !

    __________________________________________________

Les commentaires sont fermés.