Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Après la pelle du 17 juin...

7compagnie2.jpg
Mais où est donc passée l'équipe de France de football ?
***
Moi, Laurent Blanc, dit le Président, J'accuse la Fédération Française de Football !

Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi Mexicain. Bref, l'armée Mexicaine.

 

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Mexicains qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des joueurs de l'Uruguay qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.

 

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

 

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

 

Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire de joueurs issus des quartiers sensibles derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.

 

Cette guerre avec les radicaux islamistes, comme Anelka,

anelka-musulman.jpg

n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes dans la surface de réparation, tous les retards aux entraînements, toutes les souffrances vécues avec les escorts girls, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mediatique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force droit de l'hommiste supérieure. Le destin du monde est là.

 

Moi, Laurent Blanc, actuellement dans un bordel de Soho à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs couilles ou sans leurs couilles, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries du dribble qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

 

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

 

Je dis l'honneur, car la France s'est engagée à ne déposer les armes que d'accord avec ses alliés argentins.

 

pour-l-instant-l-argentine-fait-forte-impression_7060_w460.jpg
Enfin, surtout avec ses alliées argentines.


Tant que ses alliées continuent de nous offrir la danse du ventre dans les tribunes, son gouvernement n'a pas le droit de se rendre à l'ennemi qui est partout, comme chacun sait.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de "Ici l'ombre."

 

affiche_appel.jpg

 

 

Commentaires

  • __________________________________________________________________________________


    http://www.leparisien.fr/coupe-du-monde-2010-football/on-lache-rien/?entjoy=bee97626-faa8-4d5b-9fcb-84b5605c0ed1

    __________________________________________________________________________________

  • Voilà un article profond !!!
    On sent que l'auteur qui ne pratique pas la langue de bois a su analyser avec circonspection les mécanismes essentiels du jeu... et s'est bien gardé de tout amalgame historico-exotique.
    C la lutte finaaaaale.

  • __________________________________________________________________________________

    Connaissant bien le gaillard d'avant et de maintenant, je peux dire, qu'effectivement, il y a beaucoup à lire au-delà de l'apparente déconnade... hystérico sociologique :-)

    __________________________________________________________________________________

  • Excellent!
    Ne pas oublier d'envoyer cet appel à Sein où les couilles foisonnent ...

  • ___________________________________________________________________________________

    Tu m'as convaincu, j'suis pour l'Argentine... Surtout celle de la photo !...

    ____________________________________________________________________________________

Les commentaires sont fermés.