Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Derviches tourneurs

 

P1010758.jpg
***
Les aoûtiens tentent chaque année, autour du quinze, de mettre le bonheur dans une valise.
S'engouffrent dans le couloir rhodanien à la recherche de leurs illusions perdues le reste de l'année.
Ils font caravanes sous le regard laconique d'un bison futé qui n'a de cesse de leur demander de reporter leur transhumance. En vain.
Ils font la queue le week end chez Ikea, aux remontées mécaniques quand la bise sera venue, au camping de Palavas les flots bleus, forcément bleus l'été et sur les autoroutes. Ceux-là détestent les départementales, faire des ronds de jambes aux tournesols. Ils ont des Ipod aux oreilles, la langue hirsute au petit matin, un GPS collé au pare-brise et puis, un jour, ils feront la queue pour admirer un coin d'oreille coupée dans le musée de l'arlésien d'Amsterdam...

Commentaires

  • C'est bientôt mon tour... Rhâââââ...

    __________________________________________________________________________________

  • en ce moment, beaucoup font la queue pour entrer dans les catacombes de Paris. par exemple. Je l'ai vu. Et moi, je faisais une autre queue, pendant la leur. Not better

  • Cette année, vacances passées au chevet de ma vieille maison agonisante ...
    Eloge de l'uniformisation ?
    Je ne reconnais pas dans ces tournesols mais qui sait, on a souvent tant d'indulgence pour ses propres défauts. Je me souviens d'une année de procession sur les pentes des Vosges, on roulait au pas d'homme, on marchait au pas de tortue et on ne voyait rien, on respirait à peine, ça m'a guérie des foules

  • Cette année, vacances passées au chevet de ma vieille maison agonisante ...
    Eloge de l'uniformisation ?
    Je ne reconnais pas dans ces tournesols mais qui sait, on a souvent tant d'indulgence pour ses propres défauts. Je me souviens d'une année de procession sur les pentes des Vosges, on roulait au pas d'homme, on marchait au pas de tortue et on ne voyait rien, on respirait à peine, ça m'a guérie des foules

  • Tiens encore un doublon, j'ai dû avoir peur de me faire souffler ma place dans la file

  • ...et moi je fais de la résistance estivale ... je prolonge mes étés en partant du côté de la terre où brille le soleil quand il nous abandonne à nos hivers de ce côté ci ...

  • _________________________________________________________________________________


    Bonnes vacances cher Fox. Comme je sais que tu vas sillonner le Massif Central je me permet de te recommander d'aller là :
    http://la-volpiliere.com/blog/

    Un coin de paradis avec deux anges qui t'attendent à la porte.


    Il est beaucoup question de queues dans votre message Ema. Des queues qui se suivent mais ne se ressemblent pas... visiblement.

    Un peu de patience madame Saravati, vous êtes la seule à doublonner dans les côtes. Votre blog belge n'est pas très performant, je dirai même qu'il patauge dans la semoule. Il m'indique des trucs bizarres à chaque fois que je viens chez vous. Genre, vous n'avez pas le MIME pour accéder à ce blog et toussa. Bref, je pense enfin que votre ordinateur a besoin d'un petit remontant.
    Les maisons aussi vieillissent vous savez. Mais il ne faut pas les laisser en rade jusqu'à l'agonie.
    Pour répondre à votre question je ne fais l'éloge que des concierges. Le reste du temps je me contente de constater les mouvements de foule. De loin.

    Z'avez les moyens de votre politique, miss Les Héphémères. ;)
    J'ai connu un type, un aventurier de l'extrême qui s'arrangeait pour ne vivre que des hivers d'un hémisphère l'autre. D'ailleurs, il n'entretenait que des rapports glacials avec les humains...

    _________________________________________________________________________________

  • BT
    Peut-être qu'il n'aime pas mes textes et les boycotte. De quel blog parlez-vous ? le skynet net ou l'over-blog ? Olala, j'ai pas fini de pédaler, changer pour mieux patauger n'était pas l'objectif poursuivi. J'envoie mon message et je compte jusque cent, histoire de ne pas provoquer de trouble ...

  • ___________________________________________________________________________________


    Le skynet. be

    Soyez rassurée, le trouble est si mince qu'il ne mérite pas la Une. ;)

    ___________________________________________________________________________________

  • ...faut vous trouver une petite hôtesse de l'air sympatoche monsieur le trotter ;)

  • ___________________________________________________________________________________

    Sans doute ;)
    Il me faudra également trouver un bouchère sympatoche, une pâtissière sympatoche, une propriétaire récoltante sympatoche de Montrachet...Bref, constituer un harem sympatoche.

    ___________________________________________________________________________________

  • J'ose pas vous donner une réponse que j'ai eue pour mon blog, même si la blogueuse était sympatoche, c'est pas gagné, allez, je saute :
    "MIME n'est pas un type de fichier. MIME c'est l'ensemble des types de fichiers.
    Ton visiteur devrait aller se promener là....et tester " http://assiste.com.free.fr/p/abc/a/types_mime.html "
    "http://assiste.com.free.fr/p/qui_etes_vous/qui_etes_vous_vos_types_mime.php "
    Et regarder sur cette dernière page....à droite la série de tests qui lui permettra de palier à son problème ."
    Vous comprenez que je ne peux pas vous demander un tel, euh ...exploit ? risque ?

    Lisez-le si vous avez le courage et effacez ce message, j'y comprends rien !
    Je vous enverrai bien une chanson d'adieu ...

  • ben mince... pas passé mon commentaire!!!

  • Pendant que la foule s'accumoncèle sur le bitume
    je monte la garde devant les taupinières de mon jardin
    dont l'orifice béant me donne à croire que l (es) hôtesse (s )
    qui sans vergogne fait couler son tunnel sous mes plantes et dans l'herbe
    est de taille conséquente...

    Au loin quelques tournesols perdent leurs graines
    les mûres tombent dans ma paume
    à point

    Point de vacances au soleil cette année encore
    mais ne suis-je pas en vacances permanentes au bord de mon jardin?
    Point d'oreille à contempler
    mais belle et bonne musique pour les remplir

    Pour vous, cher Philippe
    cette badinerie
    http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/12_Suite_No_2_In_B_Minor_BWV_1067__VII_Badinerie_Bach.mp3

    aussi légère que la bestiole qui fait de ma terre un géant gruyère
    si loin de ces nourritures terrestres que sont foule, autoroute, péage et bison transgénique
    Bisous à tous!

Les commentaires sont fermés.