Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Relâchement

SNV80002.JPG

Longue et douloureuse aura été la route en ce début d'année.

Monsieur Balouli s'en est allé, un dimanche de janvier, alors qu'il me disait juste avant son départ combien il n'avait pas prévu que les tunisiens trouveraient la force d'échapper à la féodalité moderne. Il n'a pu terminer sa phrase à propos de l'Algérie : Ils ne bougeront pas...trop souffert...

Quelques jours plus tard, la Pina Bausch du Morvan a perdu son sein gauche et maintenant ses cheveux.

Lune, la petite effrontée, n'a pas cessé de dormir après avoir chassé les mauvais esprits avec une tendresse infinie, une douceur, une science qui rend le geste exemplaire.

Au quotidien, les chiens reniflent la double enigme de la terre et de la bataille du sang, peinent de plus en plus à courir entre les morceaux d'humanité.

L'été va bientôt changer d'hémisphère car le printemps se glisse déjà entre les feuilles mortes.

Pauline et Lucile poussent des petits cris douillets dans la cuisine. Transhument parmi les humains et prennent le relais. Il suffit de contempler leur jeunesse pour éviter les fables inutiles et énormément de livres qui s'entassent, à propos de la mort de Dieu, de la mort de l'homme.

 

Commentaires

  • Un grand merci pour vos commentaires, votre soutien, ici et ailleurs. Bisous

  • C'est tellement bien quand tu écris.

  • __________________________________________________________________________________

    On attendra donc quelque lumière pour éclairer ces jours bien sombres...
    Bises camarade...

    __________________________________________________________________________________

  • J'espère que quelque chose ira mieux pour vous, avec le temps ou le printemps.
    Beau billet et belle photo, mélancoliques.

  • Merci les gens. Je suis en vadrouille burgonde et sans internet. Sauf quand je passe chez des z'amis. Bisous

  • Si tu vois des racines qui sourient sur ton passage, ce sera peut-être les miennes ;-))
    Bonne vadrouille !

  • Monsieur le censeur de Flickr bonjours.
    Vous et vos amis doivent être heureux, après avoir fait taire le débat par la censure, les invectives "mal a droite" ne vous plaise pas mais elle aurait pu faire bouger les choses si la discusion avait été angagé, ah, mais oui, ils est en ce monde des endroits ou il ne faut par parlez de la monté des FN, il est des endroit chez les bobos ou l'ouverture d'esprit est fermé !!
    Quel chiffre le FN dans mon village ?? Sans doute grace à vous... et à vos amis des musées Eco.

  • _________________________________________________________________________________

    Le commentaire de M. PORTALIER ci-dessus est surement lié à des enjeux locaux et des préexistants qui m’échappent totalement. Je ne comprends par le propos.

    Natif du Sud, je vis depuis plus de 30 ans à Paris. Je viens parfois sur ce blog rêver un moment sur les photos d’une région qui me manque, apprécier la musique, lire le petit billet du bonhomme. A-t-il des engagements locaux ? Défend-il des positions indéfendables ? Je l’ignore. Pratique-t-il le terrorisme intellectuel crypto-gaucho-boboïste ? Va savoir...

    J’ouvre sa fenêtre, un petit parfum de nostalgie envahi mon bureau. Le bonhomme est habile, il manie bien les mots. Il me parle de petites choses simples ou tragiques avec une sensibilité qui me convient. Je ne suis pas dupe, je ne lui demande pas une analyse politique. Il me parle de son humeur, de son chien ou de son chat. Il me dit le temps qui passe, les saisons. Et finalement, je ne lui en demande pas plus.

    Il me parle seulement de nos frères humains, qui après nous vivez …

  • Salue,
    waouh bel homme, je me presente je m'apele melissa, je trouve ton blog vraiment trés simpa alore n'hésite pas a venir discuter, je suis kelkun de trés ouverte et tolerante et j'adore parler avec des adulte intelligents
    a très bientot j'esperes
    melissa

  • ______________________________________________________________________________
    Monsieur Portalier, j'ai beaucoup de mal à comprendre votre laïus.
    Vous prêtez à l'hôte de ce blog un pouvoir qu'il n'a pas. Blog-Trotter responsable de la montée du FN ?? Permettez-moi de rire : ah ah ! Et même : ah ah ah !
    Cette (mauvaise) blague digérée, j'aimerais ajouter que votre propos m'apparait clairement hors sujet sur ce blog. Surtout en l'absence de son propriétaire... Mais je suis convaincue que si c'est un débat que vous souhaitez, Philippe vous y rejoindra volontiers, en lieu et temps plus appropriés. Face à face, les yeux dans les yeux, comme on dit...
    Bref, épargnez-nous cette étrange soupe qui ne nous concerne guère et n'a pas sa place ici, vous serez gentil.

    PS : Philippe, Monsieur le Censeur ? Z'avez un sacré sens de l'humour, hein ?! Quand on sait que toute sa vie il a lutté contre la censure... Ma foi, comme dit ma grand-mère : "mieux vaut lire ça que d'être aveugle". Mamie Lucette, si tu m'entends...
    _____________________________________________________________________________

  • Je suis consterné de voir qu'un site aussi lumineux soit entaché par des attaques politiques sur quelqu'un qui à consacré sa vie à la vérité et la démocratie.

    Pourtant après des recherches sur Google, ne connaissant pas F Portalier, j'ai découvert un soutien a son nom qui m'a surpris sans m'étonner :

    Marion, petite-fille de Jean-Marie Le Pen, la candidature courage !
    Posté par NP Info Ile-de-France le 4 décembre 2009


    Commentaire par portalier frédéric le 14 janvier 2010 @ 15:27
    bonne chance bonne années, les voeux pour 2010 et vive la
    france !

    On comprend l'emballement et la sensibilité de M. Portalier Frédéric quand on voit le minois de la damoiselle, même si elle est la petite fille du chantre du FN, on en oublierait presque l'étiquette , l'amour ne rend-il pas aveugle ?

    Allez sur www.nationspresse.info/?p=68197 pour plus de détails.

  • De passage à Autun chez des amis particulièrement fraternels dont j'ai déjà évoqué ici le sens élévé de la convivialité, je prends juste une minute de leur temps pour vous remercier Georges, M. et Paul des bois de vos commentaires. En un mot, ce monsieur Portalier réside dans le même village que le mien en Provence et il caverne dans les ténèbres en compagnie de quelques chauves-souris. Inutile de braquer vos projecteurs sur cet agité du bocal car il est très sensible à la Lumière. Laissons le se ronger l'estomac en crachant sa bile ici et là pour glaner quelques attentions.
    Bises et tendres pensées à vous tous. Même à ceux qui m'ont téléphoné... ;)

  • qmjd : Tel moi gringo ! ;=

  • Je profite des bises au passage et vous les retourne.

  • Si la montagne ne vient pas à Mahomet, Mahomet ira à la montagne... Bisous.

  • Un p'tit coucou en passant.

  • Et si on disait que demain il fera beau ?
    Bizzzzz

  • Et si on disait que demain il fera beau ?
    Bizzzzz

  • La sterne naine va où sa mémoire, bien plus ancienne que sa brève existence, lui dit d'aller. Elle va où son désir, tellement plus fort que son corps frêle, lui dicte de se rendre. Elle va, défiant tous les dangers, l'épuisement, la mort. Elle va vers un double large, céleste et marin. Elle va, infiniment éprise d'espace et de hauteur. Elle va, comme seuls savent aller les grands aventuriers du cœur, les grands navigateurs de l'âme.

  • Juste encore présente et surtout là, allez ....
    allez ...
    allons ...

  • Bijour et bisous à toutes z'et à tous. Merci pour vos mots. ;)

Les commentaires sont fermés.