Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

johann

  • Le bougeoir du crépuscule (Char)

     

    DSC02325.JPG
    La lumière a un âge (René Char)
    xx

    Plus forte que leur opposition visible est l'harmonie invisible qui unit la lumière aux ténèbres.
    Telle est la leçon (héraclitéenne) que donne à voir la peinture de Georges de la Tour.
    Le temps d'un clin d'oeil.
    Examinons cet état intermédiaire ou jour et nuit font l'épreuve de leur secrète alliance.
    Quelle est la ligne de partage de l'ombre et de la lumière?
    Cette ligne blanche pouvant tout aussi bien signifier l'issue de l'aube
    que le bougeoir du crépuscule. (Char)
    xx
    Il n'y a pas de jour "à part soi", ni de nuit " à part soi",
    mais c'est la coappartenance du jour et de la nuit qui est leur être même.
    Si je dis seulement : jour, je ne sais rien encore de l'être du jour. 
    Pour penser le jour, il faut le penser jusqu'à la nuit et inversement.
    La nuit est le jour comme ayant décliné.
    Ce qui est vraiment n'est ni l'un ni l'autre, mais la coappartenance des deux,
    le milieu inapparent de l'un et de l'autre.
    (Heidegger, 1966 premier séminaire improvisé au Thor
    consacré à Parménide et à Héraclite)