Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mont ventoux

  • Une nuit sur le mont chauve (Mont ventoux)

    1680447464.jpg
    Cette dame est parvenue jusqu'au sommet du géant Provençal, puis s'est arrêtée aux éboulis, les bras en croix dans le calcaire pilonné par les vents et crucifié par le gel. Mont ventoux: 1912 mètres. Des passages à plus de 11% sous une chaleur torride. Spectateurs en short ou pantacourt, faites vos jeux! Les forçats de la petite reine n'entendent plus vos encouragements. Ils ont l'impression de faire tourner la terre à chaque coup de pédalier. De flirter avec le bleu du ciel...avec dans la ligne de mire la station météo qui a enregistré, tout là-haut, des vents de 320 km/heure.

    Célébrée pour sa raideur, l'ascension par la face Nord du Mont Ventoux est devenue mythique pour les amateurs de vélocipèdes.  Je pense à Charly Gaul qui s'est illustré sur cette pente l'été 1958 alors que De Gaulle, de son air pénêtré si caractéristique, venait de s'installer au sommet de l'Etat. Puis ce fut le tour du tragique de passer en tête d'un peloton déjà dopé par une chaleur accablante. Peu avant les derniers lacets, le britannique Tom Simpson y perdit son souffle et les pédales avant de s'effondrer sur le bas côté. Fin du Tour de manège. Les plus grands y ont rencontré la défaillance. Des noms restent inscrits sur la pente dangereuse : Poulidor l'éternel second parce que non dopé, Merckx, Thévenet, Jean François Bernard, Pantani, Virenque. Pour ces gens là, le vélo n'était plus l'école du vent ou du paysage qui défile mais bien celle du cyclisme à Trop Grande Vitesse pour être honnête. Retour en direct dans la vallée de la mort. Pédaler dans le bleu ou dans le rouge? That is the question aurait dit le dramaturge du temps.

    La vie et les maux semblent ainsi s'opposer ou du moins diverger. Cela ressemble fort à une soumission transpirante de l'accélérateur de particules. C'est un marché dit-on à la télévision. De dupes répondit l'écho. Pétrarque, plus prudent, était monté à pied, puis il s'est dépêché de décrire le lieu et son panorama vers 1352. Mieux vaut donc prendre le temps d'explorer ce patrimoine naturel exceptionnel classé "Réserve de Biosphère" par l'UNESCO et relire les travaux de Jean-Henri Fabre qui, en bon voisin, (Sérignan) n'a jamais cessé d'explorer sa flore (dans son tome I de Souvenirs Entomologiques il décrit merveilleusement et scientifiquement les lieux et plantes).

    Du haut de la Sainte Baume, il est possible d'apercevoir le Ventoux, par beau temps, distant de 70 kilomètres. Si je vous dis que cette simple observation me transporte vers des sommets vertigineux de la pensée, vous me croyez?